articulation corps humain
Compléments alimentaires

5 compléments alimentaires pour vos articulations

Les articulations, ces assemblages vitaux de nos corps, permettant mouvements et flexibilité, sont souvent mises à rude épreuve par le temps et l’activité. Avec l’avancée en âge, il n’est pas rare de ressentir des douleurs, signes d’usure ou d’inflammation articulaire. Dans ce contexte, les compléments alimentaires se révèlent être des alliés précieux, contribuant à la préservation de la santé de nos articulations. Cet article vise à éclairer sur les divers compléments dédiés à cette fin, leurs avantages et bienfaits.

Comment choisir ses compléments alimentaires pour les articulations ?

Pour affiner votre choix de compléments alimentaires pour les articulations, intégrez ces critères :

  • Composition : Assurez-vous que les ingrédients soient détaillés et conformes aux réglementations. Prenons l’exemple du magnésium : pour un homme adulte, l’apport quotidien recommandé est d’environ 350 mg. Ce critère vous permet d’évaluer si un complément vous apporte une quantité appropriée de nutriments essentiels, sans risque de surdosage ou de déficit, contribuant ainsi à l’équilibre nutritionnel nécessaire à votre bien-être.
  • Certifications et labels : Privilégiez les produits portant des labels de confiance tels que :
    • Ecocert : Pour une qualité écologique et biologique.
    • AB (Agriculture Biologique) : Indiquant un produit biologique français.
    • Eurofeuille : Label européen pour l’agriculture biologique.
    • USDA Organic : Certification américaine pour les produits biologiques.
    • Non-GMO Project Verified : Pour les produits sans OGM.
    • BRC Global Standards : Norme internationale de sécurité alimentaire.
  • Avis des consommateurs : Les retours d’expérience aident à évaluer l’efficacité réelle des produits.

Ces points vous orienteront vers des choix plus sûrs et responsables pour votre santé et l’environnement.

Origines des douleurs articulaires

Les douleurs articulaires, fréquentes à divers âges et intensités, résultent de multiples facteurs :

  • L’usure normale : Avec le temps, le cartilage s’amincit, provoquant des frottements douloureux.
  • L’arthrose : dégradation du cartilage due à l’âge, la génétique, ou le surpoids.
  • Les maladies auto-immunes : par exemple, la polyarthrite rhumatoïde peut provoquer des inflammations articulaires.
  • Les blessures : les accidents tels que les entorses ou fractures influent sur le confort articulaire.
  • Les changements hormonaux : les fluctuations hormonales, notamment chez les femmes peuvent causer des douleurs articulaires.

Prévenir l’inflammation ou réduire la douleur articulaire

Les compléments alimentaires pour réduire l’inflammation articulaire

Le collagène

Le collagène est une protéine clé dans le maintien de la structure et de la fonctionnalité de nos articulations. Malheureusement cette protéine ne se trouve généralement pas dans l’alimentation.

Une étude venant du National Center for Biotechnology Information portant sur le collagène non dénaturé de type II démontre ses effets bénéfiques sur le soutien articulaire chez des volontaires sains, suggérant une réduction significative de la douleur articulaire et une amélioration de la fonction articulaire.

Source : Collagène de type II non dénaturé (UC-II®) pour le soutien des articulations : une étude randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo chez des volontaires sains

En parrallèle, une revue systématique examine l’efficacité de la supplémentation en peptides de collagène sur la composition corporelle, la synthèse du collagène et la récupération après une blessure articulaire ou un exercice. Elle conclut que le collagène est particulièrement bénéfique pour améliorer la fonctionnalité articulaire et réduire la douleur articulaire. Bien qu’il y ait des améliorations dans la composition corporelle, la force, et la récupération musculaire, le collagène s’est avéré plus efficace dans la synthèse du collagène avec un dosage quotidien de 15g, mais sans impact significatif sur la synthèse des protéines musculaires comparé à des sources de protéines de meilleure qualité​.

Source : Les effets de la supplémentation en peptides de collagène sur la composition corporelle, la synthèse du collagène et la récupération après une blessure articulaire et l’exercice : une revue systématique

Collagène marin ou bovin ?

En comparant le collagène marin, comme le Naticol, au collagène bovin, il est essentiel de noter que le collagène marin est souvent préféré pour sa haute biodisponibilité et sa facilité d’assimilation par l’organisme. De plus, pour les personnes suivant des régimes restreints ou ayant des préoccupations éthiques liées à la consommation de produits d’origine bovine, le collagène marin offre une alternative viable.

MSM (Méthyl Sulfonyl Méthane)

Le MSM (méthylsulfonylméthane) est un complément alimentaire reconnu pour ses bienfaits sur les articulations. Riche en soufre, un élément crucial pour la formation du collagène, le MSM joue un rôle important dans le maintien de l’intégrité du cartilage et des tissus conjonctifs. Cette caractéristique en fait une option privilégiée pour ceux qui cherchent à soulager la douleur articulaire, à améliorer la flexibilité et à réduire les inflammations liées à des conditions telles que l’arthrose.

Le curcuma (curcumine)

image 1

Source de l’image : https://www.deco.fr/jardin-jardinage/plante-potagere/curcuma

Les compléments à base de curcumine, un composant actif du curcuma, sont largement reconnus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, ce qui les rend particulièrement bénéfiques pour la santé des articulations. La curcumine aide à réduire l’inflammation et la douleur dans les articulations, souvent associées à des conditions telles que l’arthrite et l’arthrose. De plus, des études suggèrent que la curcumine peut améliorer la fonction articulaire et ralentir la dégradation du cartilage. Cependant, son absorption étant faible lorsqu’elle est consommée seule, elle est souvent associée à des agents améliorant sa biodisponibilité, comme la pipérine, extraite du poivre noir. Avant d’ajouter des compléments de curcumine à votre régime, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé, car ils peuvent interagir avec certains médicaments et ne sont pas adaptés à tout le monde.

L’harpagophytum (à prendre en gélule)

image

Source de l’image : https://pharmacieauterive-ropars.mesoigner.fr/conseils/141-lharpagophytum-anti-inflammatoire-naturel

L’Harpagophytum, communément appelé “griffe du diable”, est une plante qui pousse principalement dans les déserts de l’Afrique du Sud et dont les racines sont utilisées depuis des siècles pour leurs propriétés médicinales. En particulier, elle est reconnue pour son efficacité dans le traitement des douleurs articulaires et des troubles musculosquelettiques grâce à ses puissantes propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Les compléments à base d’Harpagophytum sont ainsi très prisés pour soulager l’arthrite, les douleurs lombaires, les rhumatismes et d’autres affections inflammatoires. Ils agissent en inhibant les voies de l’inflammation et en réduisant la douleur, offrant ainsi une alternative naturelle ou un complément aux traitements conventionnels. Avant de commencer un traitement à base d’Harpagophytum, il est important de consulter un professionnel de santé pour s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indications ou d’interactions médicamenteuses, notamment en raison de son effet sur la digestion et la circulation sanguine.

La Vitamine D3

vitamine D3

Les compléments de vitamine D3 sont de plus en plus reconnus pour leur rôle essentiel dans le maintien de la santé des articulations. La vitamine D3, ou cholécalciférol, favorise l’absorption du calcium et du phosphore dans l’intestin, deux minéraux cruciaux pour la santé osseuse et la solidité des articulations. Une carence en vitamine D3 peut conduire à une dimininution de la densité osseuse, augmentant ainsi le risque de fractures et contribuant à des maladies articulaires comme l’ostéoporose. De plus, la vitamine D3 est impliquée dans la modulation de la réponse inflammatoire de l’organisme, offrant potentiellement un soulagement des symptômes dans des conditions inflammatoires des articulations telles que l’arthrite rhumatoïde. Ainsi, une supplémentation en vitamine D3 peut non seulement améliorer la santé osseuse, mais aussi aider à maintenir la fonction articulaire et à réduire l’inflammation, contribuant à une meilleure qualité de vie globale.

Le Laboratoire UNAE propose une formule de vitamine D3 végétale, extraite du lichen et micro-encapsulée, assurant une haute biodisponibilité et une pureté exceptionnelle. Cette formule est complétée par de l’huile de colza biologique de qualité brevetée Cauvin, favorisant une assimilation optimale par l’organisme.

Les bons gestes pour prévenir les douleurs articulaires

Le renforcement musculaire

Le renforcement musculaire joue un rôle crucial dans la prévention des douleurs articulaires. En augmentant la force et la résilience des muscles soutenant les articulations, on réduit la pression exercée sur ces dernières, ce qui diminue le risque de blessures et d’usure. De plus, des muscles bien développés contribuent à une meilleure stabilisation du corps, améliorant ainsi l’alignement et la fonction articulaire. Voici quelques exemples d’exercices ciblant les zones les plus à risque de douleurs articulaires, présentés sous forme de tableau pour une clarté optimale :

Zone à risque Exercices recommandés
Genoux
  • Squats
  • Fentes avant
  • Leg curls
Épaules
  • Élévations latérales
  • Press épaule
  • Rotations externes
Hanches
  • Bridge fessier
  • Levées de jambe latérales
  • Marches nordiques
Dos
  • Superman
  • Tirage poitrine
  • Good mornings

Ces exercices, lorsqu’ils sont réalisés régulièrement et correctement, peuvent significativement contribuer à la prévention des douleurs articulaires, en renforçant les muscles autour des articulations les plus sollicitées au quotidien. Il est toutefois conseillé de consulter un professionnel de la santé ou un entraîneur personnel certifié avant de commencer tout nouveau programme d’exercice, pour s’assurer que les mouvements sont adaptés à votre condition physique et réalisés avec la bonne technique.

Éviter d’être en surpoids

Limiter le surpoids est crucial pour la santé globale, notamment pour préserver la santé des articulations. L’excès de poids exerce une pression supplémentaire sur les articulations, en particulier sur celles qui supportent le poids du corps comme les genoux, les hanches, et les chevilles. Cette pression accrue peut entraîner une usure prématurée du cartilage, le tissu souple qui amortit les chocs entre les os. À long terme, cela peut augmenter le risque de développer de l’arthrose, une condition caractérisée par la dégradation du cartilage articulaire.

Les étirements

Les étirements et une posture adéquate sont cruciaux pour prévenir les douleurs articulaires, permettant de répartir équitablement la charge et de limiter l’usure. Nous recommandons de suivre une routine matinale d’étirement pour favoriser votre mobilité et minimiser les risques articulaires. Vous trouverez la routine du youtuber et kinésithérapeute manuel Major Mouvement ci-dessous :

Une alimentation équilibrée et l’hydratation

Une bonne alimentation et une hydratation adéquate jouent un rôle crucial dans la prévention et la gestion des problèmes articulaires. L’inflammation est un facteur clé dans de nombreuses affections articulaires, notamment l’arthrite. Adopter un régime alimentaire qui combat l’inflammation et favorise la santé des articulations peut donc contribuer à réduire la douleur et à améliorer la fonction articulaire.

Les aliments riches en acides gras oméga-3, tels que les poissons gras (saumon, maquereau, sardines), les graines de chia et les noix, sont réputés pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Incorporer régulièrement ces aliments dans votre alimentation peut aider à réduire l’inflammation systémique, y compris dans les articulations.

L’hydratation est essentielle pour maintenir l’élasticité et la lubrification des articulations. Une hydratation adéquate permet de garder le cartilage souple et de réduire le risque de frottements et d’usure. Boire suffisamment d’eau tout au long de la journée est crucial.

Limitation des charges lourdes

La manipulation régulière de charges lourdes est un facteur bien connu de risque pour le développement de problèmes articulaires, notamment des douleurs dorsales, des lésions des disques intervertébraux, et des troubles musculosquelettiques divers. L’intérêt de limiter les charges lourdes dans un contexte professionnel ou personnel réside dans la prévention de ces troubles, qui peuvent avoir des conséquences importantes sur la qualité de vie et la capacité à travailler ou à effectuer des tâches quotidiennes.

Réduction du risque de blessures

La manipulation de charges lourdes, surtout lorsqu’elle est effectuée sans techniques appropriées, peut entraîner une pression excessive sur les disques intervertébraux, les articulations, les muscles, et les ligaments. Cette pression peut provoquer des hernies discales, des entorses, des déchirures musculaires et d’autres blessures. Limiter le poids des charges transportées aide à réduire la tension sur le système musculo-squelettique, diminuant ainsi le risque de telles blessures.

Avant de prendre des compléments

Il est crucial de rappeler l’importance de consulter un professionnel de santé avant d’entamer une supplémentation en compléments alimentaires, particulièrement en présence de conditions médicales existantes. Cette démarche assure une approche sécurisée et adaptée à vos besoins spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *